C’est un garde-fou, mais certainement insuffisant. Un professeur de religion désigné par une autorité de culte pourra assurer le Cours de Philosophie et de Citoyenneté à condition de respecter les décrets « neutralité » et de passer sous l’autorité du chef d’école.

Quant à savoir si un parent pourrait refuser que son enfant ait cours avec un enseignant porteur de cette double casquette, seule une juridiction (le Conseil d’état) pourrait y répondre.

Par exemple: je refuse que mon enfant suive le Cours de Philosophie et Citoyenneté avec le professeur de religion x de l’école, cela questionne sa neutralité, même s’il est par ailleurs agrégé de philosophie.