Oui. Mais les enseignants doivent cependant remplir deux conditions à minima pendant la période transitoire (jusque 2020) :

  1. Être titulaire d’un diplôme de niveau bachelier (instituteur, régent…) pour le primaire et pour le degré inférieur du secondaire, Être titulaire d’un Master pour le degré supérieur du secondaire
  2. Avoir suivi une formation à la neutralité.

En primaire, les professeurs de philosophie et de citoyenneté ne peuvent pas donner religion ou morale dans la même école (implantation).

Il existe cependant deux dérogations à cette règle qui permettent à un enseignant de donner cours de philosophie et citoyenneté dans la même école, mais jamais à la même classe.

Les deux dérogations prévues sont les suivantes :

1° dans les Pouvoirs organisateurs comptant moins de 6 implantations qui, sans recourir à cette dérogation, ne peuvent attribuer les périodes nécessaires.

Par exemple : dans votre commune, il y a 5 implantations (on entend par implantation plusieurs « écoles » qui dépendent d’une même direction) ou écoles, la commune peut attribuer à un même enseignant des périodes de CPC et de religion ou morale dans la même implantation ou école si elle n’arrive pas à l’organiser autrement.

2° dans les Pouvoirs organisateurs comptant au moins 6 implantations, si le respect de cette règle d’incompatibilité devait conduire l’enseignant concerné à exercer sa fonction d’enseignant de philosophie et de citoyenneté et de religion ou morale.

a) Dans plus de 6 implantations

Par exemple: dans votre commune, il y a 10 implantations ou écoles, la commune peut attribuer des périodes de CPC et de religion ou morale à un même enseignant dans la même implantation ou école pour ne pas contraindre l’enseignant à devoir effectuer des prestations dans 7,8,9 ou 10 implantations.

b) Si l’enseignant doit assurer, pour se rendre dans chaque implantation concernée, un déplacement de plus 25 km depuis son domicile ou doit effectuer une durée de déplacement supérieure à quatre heures par jour, à l’aide des transports en commun.

En secondaire, les professeurs de philosophie et de citoyenneté peuvent donner religion ou morale dans une même implantation mais pas aux mêmes élèves.