Aucun titre attestant des aptitudes pédagogiques et disciplinaires n’est demandé pendant une période transitoire, soit jusque 2021, pour les enseignants du primaire entrés en fonction en 2016 et ceux du secondaire entrés en fonction en 2017. Ces conditions sont évidemment les mêmes pour les deux heures de CPC (l’obligatoire et l’optionnelle).

Les enseignants de morale et de religion de l’enseignement primaire qui n’auraient pas postulé à la rentrée 2016 pour le CPC ne peuvent plus prendre le train en marche : ils ne sont plus prioritaires.

Les enseignants de morale et de religion de l’enseignement secondaire qui n’auraient pas postulé à la rentrée 2017 pour le CPC sont dans le même cas.

Depuis la rentrée 2017 pour le primaire et dès la rentrée 2018 pour le secondaire, les nouveaux professeurs de CPC doivent/devront satisfaire aux titres et fonctions qui ont été définis (1).

À partir de 2021, tous les enseignants devront être détenteurs à la fois d’un titre « requis », c’est-à-dire le titre de « didactique du cours de philosophie et citoyenneté », et d’un titre pédagogique pour pouvoir prester ce cours.

(1) Gouvernement de la Communauté française, « Cours de philosophie & de citoyenneté: le Gouvernement de la FWB définit les titres requis pour enseigner ce cours », Communiqué de presse, 31/05/2017.