Pourquoi sépare-t-on les élèves du fait que leurs parents sont catholiques, musulmans, orthodoxes, protestants, juifs ou sans religion?

Ne t’es-tu jamais posé la question?

Et puis, si t’étais bouddhiste, rastafari ou autre, à quoi aurais-tu été inscrit?

Pourquoi ne pas imaginer un espace où tous les élèves pourraient discuter ensemble des problèmes du monde, de l’actualité, des idées ou des religions, pour mieux comprendre le point de vue des autres et apprendre à faire entendre le sien?

Justement, c’est ce que t’offrira le nouveau cours de la philosophie et à la citoyenneté (CPC) qui te sera proposé à la prochaine rentrée scolaire.

Mais c’est quoi au juste la philo et citoyenneté?

C’est un cours où on apprend à penser librement et forger ses propres convictions. C’est l’occasion de participer à des débats, donner ton opinion en toute liberté, apprendre à développer une argumentation et découvrir celle des autres, quelles que soient ses convictions religieuses, politiques ou autre. Bref, ce n’est pas apprendre les grands philosophes par cœur, même si quand Descartes écrit « Je pense donc je suis », c’est quand même assez stylé.

Dès la prochaine rentrée, tu auras comme tous les autres élèves un cours de philo et citoyenneté d’une heure. Mais tu as le choix d’avoir deux heures de ce cours!

Parce qu’une heure c’est pas assez et qu’il n’y a rien à faire, un demi ne fera jamais un entier. Cela ne tient qu’à toi… et un petit peu aussi à tes parents si tu as moins de 18 ans.

Penses-y quand tu recevras le formulaire que te remettra ton école: deux heures c’est mieux! Si l’envie t’en dit et en toute liberté!

Vous souhaitez en savoir plus sur le cours, son programme, ses enseignants?

Rendez-vous du côté des « parents »:

En savoir plus